DIAL

Écoles

école-tamdaomadapleniere1

L’Université Tany Vao de méthodologie en Sciences Sociales en Afrique a pour but le renforcement des capacités méthodologiques. Elle s’adresse aux étudiants, universitaires et praticiens du développement.

Gouvernance, Institutions et rôle des élites  

La formation régionale intitulée « Tam Dao Mada (TDM) : Université d’hiver austral en sciences sociales à Madagascar » a pour but le renforcement des capacités méthodologiques en sciences sociales, elle s'adresse aux étudiants, universitaires et praticiens du développement.

La première édition de Tam Dao Mada s'est déroulé sur deux sites : du 15 au 16 juillet 2016 à Antananarivo et du 17 au 23 juillet à Antsirabe.

Bilan et perspectives

Programme global  

Programme de l'Atelier 1 : Elites, Pouvoir et Citoyens : approches socio-économiques

Programme de l'Atelier 2 : Notabilités et pouvoirs : méthodes pour l’Histoire, la mémoire, et le patrimoine

Compte rendu des séances plénières  à Antananarivo les 15 et 16 juillet  (publié sur le site internet madagascar.ird.fr)

Vidéo publiée sur Facebook

Far far away, behind the word mountains, far from the countries Vokalia and Consonantia, there live the blind texts. Separated they live in Bookmarksgrove right at the coast
Far far away, behind the word mountains, far from the countries Vokalia and Consonantia, there live the blind texts. Separated they live in Bookmarksgrove right at the coast
Far far away, behind the word mountains, far from the countries Vokalia and Consonantia, there live the blind texts. Separated they live in Bookmarksgrove right at the coast

écoles-winter-school

La deuxième édition de l’’Ecole d’Hiver en Sciences Sociales de Pondichéry (Social Sciences Winter School in Pondicherry, SSWSP) s’est tenue du 28 novembre au 2 Décembre 2016. Cette école est un dispositif de formation à la recherche issue d’une collaboration entre l’Institut Français de Pondichéry (IFP), l’Université de Pondichéry, le Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du Sud (CEIAS, CNRS-EHESS) et l’IRD, via son UMR DIAL. L’idée générale de la SSWSP est de développer une offre pluriannuelle de formation intensive et pluridisciplinaire aux théories, méthodes et outils de la recherche en sciences sociales. Le projet participe à la structuration d’un partenariat franco-indien, en particulier avec l’Université de Pondichéry, et au renforcement de sa capacité d’offre de formation à la recherche. Ce projet veut aussi renforcer le régionalisme et la pluridisciplinarité en sciences sociales, et favorise le transfert de compétences et la valorisation de compétences locales.

La première édition de décembre 2014 s’est tenue à la School of Social Sciences and International Studies de Pondicherry University et avait pour thème « Health and Societal Challenges ». Le thème de l’édition de décembre 2016 était « Mobility and Social Dynamics », et comportait des formations qui se sont tenues sur deux sites, à l’IFP et à l’Université de Pondichéry.

écoles-ensemble-des-participants-social-sciences-winter-school-in-pondicherry-2016

L’ensemble des participants de la Social Sciences Winter School in Pondicherry 2016

Le public visé est composé d’étudiants de tous les domaines des sciences sociales (niveau Master 2 ou Doctorat), de jeunes enseignants-chercheurs, basés en Inde et à l’étranger. La seconde édition 2016 a rassemblé une cinquantaine d’étudiants, dont cinq Européens, sélectionnés parmi 150 candidatures. Pendant cinq jours, ils ont été formés par une équipe d’enseignants-chercheurs français, belge et indiens (8 Européens, 7 Indiens). Trois DIALiens ont participé cette année à l’équipe d’encadrement et d’organisation, Véronique Gille, Jean-Noël Senne et Christophe J. Nordman, et ont animé un atelier sur le thème « Using Survey Data to Understand Social and Geographical Mobility » aux côtés de leurs collègues indiens Ashwini Deshpande (Delhi School of Economics) et Abhiroop Mukhopadhyay (Indian Statistical Institute, Delhi).

La formation de cinq journées, dispensée exclusivement en anglais, s’articule autour de trois pôles :

  • les séances plénières (une journée, 4-6 présentations orales) par des chercheurs expérimentés visent à présenter l’état de l’art et les enjeux théoriques et méthodologiques d’un thème de recherche ;
  • les ateliers méthodologiques et pluridisciplinaires (trois journées complètes, trois-quatre ateliers à la carte) s’articulent autour de travaux dirigés et interactifs en petits groupes : modèles théoriques, analyse de textes, manipulation de données et de sources diverses, méthodes d’enquête et d’analyse de données, etc.
  • une demi-journée dédiée à la présentation orale d’un projet de recherche original par chaque atelier devant l’ensemble de l’école (stagiaires, intervenants et comité scientifique), et la remise d’un certificat ou diplôme de validation des acquis par l’IFP et l’Université de Pondichéry, reconnu en Inde.

L’équipe organisatrice tient à remercier à remercier ici tous les partenaires institutionnels, l’Université de Pondichéry, l’Institut Français de Pondichéry (IFP), le programme Action Thématique Structurante (ATS) de l’IRD, le Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du Sud (CEIAS) à Paris, ainsi que Paris Sciences et Lettres (PSL) en France, les principaux bailleurs de fonds de l’événement. Il doit être mentionné ici que cet événement n’aurait jamais été possible sans la présence d’étudiants et de formateurs motivés venus de toute l’Inde (17 institutions universitaires indiennes y ont été représentées), du Sri Lanka, de France, d’Allemagne, et des Etats-Unis, qui ont contribué à faire de la seconde édition de cette école d’hiver un indéniable succès, et dès lors un événement académique majeur en Inde du Sud. Cette expérience est un exemple de la façon dont l’on peut perpétuer et enrichir les partenariats académiques locaux déjà existants, tout en les étendant à de nouveaux instituts de recherche à l’étranger.

L’édition 2017, actuellement en cours de préparation, s’organisera dans le cadre du programme «  Bonjour India 2017-2018 ». Le thème retenu pour cette troisième édition est celui de la gestion de l’eau, un des enjeux majeurs dans les économies émergentes, qui sont à la recherche de nouveaux équilibres entre nature et culture, entre environnement et société. Devenu un objet de recherche interdisciplinaire, l’eau et l’étude de ses multiples dimensions constituent un enjeu crucial pour les experts, les politiques publiques comme pour les chercheurs en sciences sociales. Les sciences humaines et sociales ont alors un rôle primordial à jouer pour aider à mieux comprendre ce fait socio-environnemental total. Pour cela, nous proposons de mettre en place plusieurs ateliers méthodologiques transdisciplinaires traitant des formes multiples de mise en valeur de l’eau, des règlementations et des institutions qui gouvernent l’usage de l’eau et orientent les politiques publiques dans ce domaine, des différents savoirs et systèmes de pensée à travers lesquels les acteurs se représentent l’eau et façonnent les paysages dans le temps. Quatre ateliers méthodologiques sont en cours de constitution, suivant les critères que nous nous sommes fixés : international avec une dominante franco-indienne, pluridisciplinarité avec toutefois une dominante disciplinaire par atelier, mélange de chercheurs expérimentés et de jeunes chercheurs.

écoles-équipe-formateurs-social-sciences-winter-school-in-pondicherry-2016

L’équipe de formateurs de la Social Sciences Winter School in Pondicherry 2016

Parallèlement, cette formation sera renforcée localement par d’autres actions de valorisation en différents lieux de la ville de Pondicherry, et en partenariat avec «  Bonjour India 2017-2018 ».
Toutes les informations relatives à l’organisation, la conduite et le suivi de la Social Sciences Winter School in Pondicherryest accessible sur le site. Contact : Christophe Jalil Nordman (nordman@dial.prd.fr)